Structure de l’atome, fission nucléaire et réacteur à fission – WUS#21

Avez-vous entendu parler d’ITER ? Il s’agit d’un grand projet de production d’énergie par fusion nucléaire. On va essayer de comprendre ce que cela signifie ! Deux billets seront consacrés à la production de l’énergie nucléaire. Aujourd’hui, on parle structure de l’atome et fission nucléaire. En route !

tokama_bw-shades
Vu en coupe du tokamak ITER, issu de ITER.org

Lire la suite

Ariane, l’espace au bout du fil ! – Épisode #3

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, place à l’avant dernier épisode de la série de billets sur le lanceur Ariane et les lanceurs spatiaux en général. Dans le premier épisode de cette série, on s’est intéressé à la construction spatiale européenne ainsi qu’à la constitution générale d’un lanceur (importance de l’étagement, distinction étages/moteurs…). Dans le deuxième épisode, on a décrit les différents modes de propulsion spatiale. Cette semaine, on va s’intéresser à l’importance du choix de la base de lancement, puis étudier quelques performances d’un lanceur.

Lanceur en ZL
Ariane 5 quittant sa base de lancement (ELA3 pour Ensemble de Lancement Ariane 3)

Lire la suite

Voir la matière ? Le microscope à force atomique – WUS#20

Comment voir la matière ? Comment voir l’invisible, l’infiniment petit, les molécules, les atomes ? Plusieurs techniques existent, plusieurs instruments ont été inventés, et aujourd’hui on va voir l’un d’entre eux : le microscope à force atomique. Je vais d’abord expliquer son principe de fonctionnement, puis je vais proposer une modélisation macroscopique de ce microscope (c’est-à-dire que je vais montrer comment construire un dispositif s’appuyant sur un phénomène analogue, à grande échelle) pour essayer d’illustrer les mécanismes physiques mis en jeu. C’était le sujet d’un de mes TIPE (un projet qu’on doit réaliser en classe prépa) !

Lire la suite

Ariane, l’espace au bout du fil ! – Épisode #2

Bonjour à tous !

Cette semaine, on continue la série de billets sur le lanceur Ariane. Ariane 5 qui a d’ailleurs réalisé son 74ème lancement consécutif réussi le 5 octobre dernier ! Lors de ce lancement, le 5ème de 2016, Ariane a mis en orbite un satellite pour un opérateur australien, et un autre pour l’agence spatiale indienne (ISRO). Dans ce nouvel épisode, on va se consacrer presque uniquement sur le thème de la propulsion spatiale. Mais, avant de poursuivre la série, procédons tout d’abord à un petit rappel de ce que l’on a balayé lors du précédent épisode !

ariane_pas_de_tir
Ariane 5 sur son pas de tir

Lire la suite

Les étoiles et la matière qui nous entoure , par André Brahic – DNU#2

On continue notre rentrée spécial espace ! Le prochain épisode de la saga Ariane de Damien arrive très bientôt, quant à moi je continue la série de billets consacrée à l’état des lieux de l’astrophysique par André Brahic !

Plusieurs choses à signaler tout d’abord : la fin de mission pour Rosetta, la sonde spatiale de l’ESA, l’Agence Spatiale Européenne, qui a rejoint la comète Tchoury ! Les missions spatiales ont une durée limitée (bien que parfois prolongée, comme ce fut le cas pour Cassini) pour pouvoir redistribuer le budget et donner leurs chances à d’autres missions. Pour Rosetta, c’était vendredi 30 septembre dernier ! La sonde s’est donc posée sur la comète, en prenant des mesures jusqu’au bout. Ce n’est que le début des découvertes faites lors de cette mission, puisqu’une quantité gigantesque de données reste à traiter et analyser ! Rendez-vous compte, on a réussi à poser un engin sur une comète en mouvement, à 150 millions de kilomètres de la Terre !

876604-france-space-brahic
André Brahic devant une photo de Saturne prise par la sonde Cassini, en 2009. AFP.

 

Lire la suite

Ariane, l’espace au bout du fil ! – Épisode #1

J’en avais parlé dans le billet sur les satellites géostationnaires, la voilà enfin ! La série de billets sur le lanceur Ariane, bien évidemment ! En cette semaine de rentrée pour Watts Up Science, place à un billet d’introduction, un peu général, sur l’histoire de la construction spatiale européenne (et donc du programme Ariane) et sur le fonctionnement général des lanceurs. Mais à partir du deuxième épisode de la série, on s’intéressa plus précisément à Ariane 5, son fonctionnement, ses évolutions !

Ariane5_lancement.jpg
Décollage d’Ariane 5 depuis Kourou. Beau paysage, non ?

Lire la suite

Le biomimétisme : s’inspirer du vivant – WUS#19

C’est (enfin) le retour des beaux jours ! Le moment de profiter des joies de la nature, Soleil, plage, randonnées, les oreilles bercées par le chant des cigales. La nature est bien faite, non ? Et elle est tellement bien faite qu’on s’en inspire pour innover et développer de nouveaux concepts et de nouvelles technologies. C’est le biomimétisme, et c’est le sujet du billet d’aujourd’hui !

Lire la suite

Principe de moindre action, invariances et conservation – WUS#18

Cette semaine, un billet qui concerne un aspect fondamental de la physique, qui est au cœur de toutes les théories actuelles : le lien entre symétries d’un système et conservation d’un certain nombre de quantités caractéristiques de ce système. Vous avez déjà peut-être entendu des phrases de physicien comme « l’énergie se conserve » : aujourd’hui, on va voir d’où vient ce principe, sur quoi il s’appuie, et en quoi il nous permet de décrire un certain nombre de phénomènes.

Mais tout d’abord, saviez-vous que l’évolution d’un système, quel qu’il soit, s’effectue de manière à minimiser une certaine grandeur mathématique appelée l’action ? Il s’agit là du principe de moindre action, qui permet tout aussi bien de retrouver les lois de la dynamique de Newton que de connaître la propagation d’un rayon lumineux dans un milieu ou même de décrire le comportement d’un système quantique. Toute la physique actuelle peut se déduire de ce principe, valable dans des domaines aussi divers que la relativité générale, la théorie quantique des champs, la mécanique classique, l’optique et l’électromagnétisme. Rien que ça !

lhc_long_1
Le LHC au CERN : un formidable outil pour étudier des collisions de particules à très haute énergie !

Lire la suite

Les eaux mortes – WUS#17

Après une magnifique escapade au sein de l’Univers, revenons maintenant sur Terre, ou plutôt en mer : on va parler du phénomène des eaux mortes. Ce phénomène n’a a priori aucun lien avec la Mer Morte, dont le nom est lié à la salinité de son eau qui empêche la survie d’un grand nombre d’organismes (et notamment des poissons). Il ne faut pas non plus confondre les eaux mortes avec le phénomène des mortes eaux, qui sont (de même que les vives eaux) un certain type de marée correspondant à une certaine disposition Soleil/Terre/Lune.

mer
La première baignade estivale attendra !

Lire la suite